Qui suis-je ?

Après l’obtention de mon baccalauréat au Lycée Lapérouse de Nouméa, j’ai obtenu Licence de Biologie Cellulaire et Physiologie à l’Université des Sciences et Technologies de Lille. J’ai ensuite poursuivi mes études dans le cursus du Master Approches Interdisciplinaires Du Vivant au Centre de Recherche Interdisciplinaire de Paris. 

Au cours de ce Master j’ai créé un club de biologie du goût dont j’étais le superviseur. la même année, j’ai accompagné la création du club d’exobiologie (plus couramment appelé astrobiologie aujourd’hui) initié par Adrien Lhomme-Duchadeuil.

Ces deux ans de Master ont été l’occasion de travailler sur une grande diversité de projets de recherches, dans des domaines scientifiques variés : neurophysiologie, physique du développement, génétique des propriétés mécaniques des tissus vivants. J’ai participé également à cette époque à la conception d’une exposition qui s’interrogeait sur les liens entre science et humour. Cela m’a été utile dans ma réflexion sur les modes de communication et de diffusion des savoirs scientifiques. 

Mon Doctorat portait sur la physique du développement et la régénération en m’appuyant sur deux modèles : le coq domestique et Platynereis dumerilii, un annélide marin. En 2013 j’ai participé à une mission d’accompagnement et de vulgarisation de la recherche auprès d’un public très exigeant : les enfants en école primaire. Concevoir des présentations pour eux m’a permis d’explorer les applications pratiques et ludiques de la recherche. 

La même année, j’ai créé le site Sci&Fi avec Adrien Lhomme-Duchadeuil. Nous avons créé ce média scientifique car nous souhaitons expérimenter sur les modes de narration, les supports et les formats de vulgarisation (podcasts, lives, vidéos, articles, veille Twitter, jeux). j’ai également participé au Museomix au muséum d’histoire naturelle de Lille. J’y ai envisagé sous un nouvel angle les usages des nouvelles technologies et l’exploitation de la culture scientifique dans une optique de diffusion des savoirs. 

En novembre 2015 j’ai co-fondait l’association Houblons de France dont j’ai été le vice président et coordinateur scientifique jusqu’à mars 2018. Mon objectif via cette association était de favoriser le retour de la culture du houblon en France, en faisant mieux connaître le houblon et ses utilisations. Une des réussites de l’association furent notamment les Comices du houblon où nous avons brasser les acteurs de la filière. C’est dans le projet qu’a été Houblons de France que j’ai eu l’occasion de m’intéresser entre autres à la narration sensorielle, et aux autres applications concrètes de la science dans le domaine de la gastronomie afin de concevoir notamment des expériences riches souvent associés au luxe. 
Aujourd’hui suite à des conflits au sein de l’association je n’ai plus de relations avec celle-ci, si ce n’est en tant que fondateur historique.

Depuis 2017 j’ai lancé mon activité de Consultant Scientifique en Indépendant au sein de la coopérative Coopetic.
Cette activité à partiellement était interrompu entre 2018 et 2019 période durant laquelle j’ai accepté pour des raisons personnelles de prendre un poste d’enseignant en Sciences du Vivant et de la Terre au sein d’un lycée publique du Val de Marne.
J’ai relancé mon activité en 2019, mais suite à différentes conséquences sanitaires internationales liée au Sars-Cov-2, j’ai été contraint de l’arrêter à nouveau en septembre 2020 pour une durée indéfini. Je suis actuellement à la recherche d’un emploi salarié ou de mission courtes ou longues. En parallèle je travail à plusieurs projets d’entreprises qui verront idéalement le jours dans les années à venir.

Mes intérêts personnels dépassent depuis toujours le domaine déjà très étendu des sciences, notamment celle du vivant, et sont le plus souvent qualifiés d’éclectiques : ils recouvrent des choses aussi vaste que l’escrime médiévale, la randonnée, le design, les mangas et animes, le cinéma international, la forge, la gastronomie, la pratique de divers instruments de musique, les arts et l’écriture.